Chasse du sanglier à l'affût

Mirador, mode d'emploi

Page en cours de construction

Sur cette page je ne vais pas vous parler de la chasse à la palombe, mais plutôt de la chasse au sanglier sur le Domaine, et notamment la chasse à l'affût sur mirador.

Cela fait depuis 1993 que je pratique cette chasse avec bonheur. Même si j'apprécie la chasse en battue, j'ai un faible pour ce concept. En effet le silence est d'or, et l'observation et l'écoute mettent tous nos sens en éveil.

Ce type de chasse à un point commun avec la chasse en palombière, elle nécessite de la préparation tout au long de l'année.

Je vais donc sur cette page, vous transmettre toute mon expérience que j'ai pu cumulé au fil de ces années. Je ne prétends pas avoir la science infuse, mais les quelques astuces que je vais vous donner, sont riches d'enseignements.

Au fil de mes articles et vidéos, vous allez découvrir :

- Les 2 stratégies principales de positionnement d'un mirador.

- L'influence du vent et comment camoufler son odeur.

- Comment fixer les sanglier sur l'axe de tir.

- La conception d'un mirador mobile et d'une échelle de mirador.

- Pourquoi avoir une vision ouverte ? et quel type de vêtements utilisés.

- Le choix du type d'arme.

- Comment doit s'effectuer le tir depuis un poste surélevé.

- La sécurité

Grace à toutes ces astuces, vous allez découvrir que sur un petit territoire, il est possible de tirer son épingle du jeux en pratiquant observations et tirs sélectifs.

On chasse le sanglier au chant du merle !

La chasse au mirador est une activité assez courte dans une journée. Cela se déroule le matin au levé du jour pendant 40 minutes, et le soir tard sur la même durée avant la tombée de la nuit.

Par expérience j'ai eu d'excellents résultats le matin en chasse d'approche plutôt qu'à l'affût. Cependant le soir, les résultats au mirador sont les meilleurs.

La période la plus propice pour cette chasse s'échelonne du 20 décembre jusqu'à fin février. Les sangliers circulent beaucoup et sont souvent dérangés par les battues.

Le soir il y a un détail capital : "le chant du merle". C'est à ce moment la que l'on commence à voir sortir le grand gibier. Comme si le merle, par son chant, avait donné le signal au sanglier pour aller packager. Cela fait 3 décennies que j'observe ce phénomène avec toujours autant de curiosité.

Stratégie de chasse N°1 :

Mirador mobile positionné proche d'une, ou plusieurs grosses coulées.

L'influence du vent :

Sur un mirador on est situé en hauteur, donc ou pourrait croire facilement que notre odeur n'est pas détectable. Faux et archi faux. Votre odeur peut être perçu à des distances supérieures à 200 mètres par un chevreuil. Et si c'est le cas, il donnera l'alerte en aboyant à tous ses collègues à 4 pattes. Et votre session sanglier au mirador sera terminée.

Donc vous évitez l'after shave et la cigarette, si vous voulez augmenter vos chances.

Il faut comprendre qu'au "chant du merle"la nuit approche et qu'a ce moment là les vents tournent. Donc il faut avoir pris connaissance de ce phénomène pour ne pas placer votre installation dans le nez des sangliers quand il souhaitent venir.

Mes miradors sont à des hauteurs d'assise qui varient entre 2.4m et 3.5m. Mais pour couvrir mon odeur, j'ai une astuce.

J'ai rempli un bidon de 5 litres de fuel. Quand je prends position sur l'installation, il me suffit de secouer le bidon et de le reposer en prenant soin de déboucher le bidon. Les effluves qui en sortent couvrent mon odeur. Il ne faut tout simplement ne pas être allergique à l'odeur du fuel.

Cette stratégie est la plus simple. Elle consiste à positionné le mirador en bordures de passages de sangliers très fréquentés.

Il vaut mieux utilisé un mirador mobile afin de pouvoir faire évolué sa position au fil de la saison.

Ce qui est important est de bien connaitre son environnement dans un rayon de 1 Km autour de l'installation.

Il faut répertorié les "forts" , ronciers, semis de pins, rivières, peupleraies, chêneraies et châtaigneraies, qui pourraient abriter ou donner à manger à nos amis les suidés.

Avantages :

- Mobilité

- Peu de travail sur l'environnement proche

- Possibilité d'installation du mirador en cour de saison

Inconvénients :

- Solution peut perenne dans le temps car si un 'fort" de proximité est détruit, les habitudes de passage du gibier changent.

- Gestion du vent lors du positionnement du mirador plus compliqué car on s'adapte à la coulée.

Stratégie de chasse N°2 :

Positionnement d'un mirador fixe sur une zone peu fréquenté par les sangliers.

Ici tout change. L'astuce consiste à positionner le mirador sur une zone ou il existe des "forts" à sangliers dans un rayon d'1 km.

On part du principe que même si l'on est pas sur une zone de passage entre les zones de gagnages et les zones de tranquillité du sangliers, on va sur plusieurs mois créer un environnement propice pour que les coulées à grand gibier se créent.

Cette solution qui semble un peu folle, est de loin la meilleure dans le temps.

Avantages :

- Solution pérenne dans le temps, avec une fréquentation plus régulière

- Maitrise du lieu et de la gestion des vents

Inconvénients :

- Installation fixe

- Gros travail de préparation et d'entretien tout au long de l'année

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now